Glossaire

Un glossaire de termes financiers

Ce glossaire a pour objectif de faciliter la compréhension de la terminologie utilisée dans le domaine de la gestion d’actifs et de clarifi er certains des termes les plus courants. Nous nous sommes efforcés de concevoir des défi nitions claires et concises sans chercher à couvrir tous les détails.

En parcourant ce glossaire, vous verrez que certains termes apparaissent en italique. Cela signifi e que ces termes sont défi nis dans ce glossaire. Vous jugerez peut-être opportun de vous reporter à leur définition.
Nous espérons que vous trouverez ce glossaire utile et facile à comprendre. Bien que nous nous soyons efforcés de décrire chacun des termes le plus précisément possible, ces défi nitions ne sont pas fi gées et leur interprétation peut différer en fonction du contexte.

A

Action
Part du capital d’une entreprise.
Agence de notation
Une société qui attribue des notations aux émetteurs de dettes comme les gouvernements et les sociétés. Parmi les agences de notation de crédit reconnues, on compte Standard & Poor’s et Moody’s
Allocation d’actifs dynamique
Stratégie impliquant le rééquilibrage d’un éventail d’actifs au sein d’un portefeuille lorsque les marchés évoluent à la hausse ou à la baisse et en fonction du résultat futur attendu par le gestionnaire pour les différents actifs. En d’autres termes, si le gestionnaire table sur une surperformance des actions pour le mois à venir, il/elle rehaussera l’exposition à cette classe d’actifs. Cette approche diverge de l’allocation d’actifs passive – pour laquelle soit une gamme d’actifs est défi nie à long terme (p. ex. 60 % d’actions, 40 % d’obligations), soit la gamme d’actifs du portefeuille évolue uniquement en ligne avec un autre paramètre (notamment la répartition de différents marchés au sein de l’indice de référence).
Allocation d'actifs
Répartition des actifs d’un portefeuille entre classes d’actifs et/ou marchés. Par exemple, un fonds peut détenir une combinaison d’actions, d’obligations et de liquidités. Les pondérations données varient en fonction de l’objectif et des perspectives d’investissement.
Alpha
Mesure qui vous permet de savoir si un portefeuille géré activement a dégagé de la valeur ajoutée au regard du risque pris par rapport à un indice de référence. Un alpha positif indique qu’un gestionnaire génère de la valeur ajoutée.

B

Bénéfice par action (earning per share)
Bénéfice d’une entreprise attribué à chaque action, calculé en divisant le bénéfice après impôts par le nombre d’actions.
Bêta
Mesure la relation moyenne entre les fluctuations d’un fonds et celle du marché en général. Le bêta d’un marché est égal à 1. Un fonds présentant un bêta supérieur à 1 évolue en moyenne dans une plus grande proportion que le marché. Un fonds présentant un bêta inférieur à 1 évolue en moyenne dans une moindre proportion que le marché. Si le bêta est négatif, cela signifi e que le titre et le marché évoluent probablement dans des directions inverses.

C

Capital – Investissement (Private equity)
Titre de participation de sociétés non cotées sur une Bourse de valeurs publique. Le transfert du capital-investissement est strictement encadré ; de ce fait, un quelconque investisseur cherchant à vendre sa participation dans une société privée doit trouver un acheteur en l’absence d’une place de marché.
Capitalisation de marché
Le nombre total d’actions émises par une société multiplié par le cours actuel du marché.
Classe d’actifs
Famille de plusieurs types d’investissement. Les principales classes d’actifs sont les actions, les obligations et les liquidités. Les investissements alternatifs sont considérés comme des classes d’actifs non traditionnelles.
Commission de gestion annuelle
Chaque année, la société de gestion facture une commission de gestion annuelle, correspondant généralement à un pourcentage du montant investi
Corrélation
Un coeffi cient de corrélation égal à 0 indique l’absence de corrélation.
Coupon
Intérêts d’une obligation versés à intervalles réguliers. Il s’agit d’un pourcentage de la valeur faciale d’un investissement. Ainsi, une obligation d’une valeur faciale de 100 euros avec un coupon de 5 % versera chaque année 5 euros.
Cours acheteur
Prix qu’un acheteur est prêt à payer pour acquérir un certain titre. Voir également cours vendeur.
Cours vendeur
Le meilleur prix qu’un vendeur est prêt à proposer pour un certain titre. Voir également cours acheteur.
Coût comptable
Coût initial d’un investissement. Si le cours boursier peut fluctuer, le coût comptable reste le même.
Couverture du risque de change
Permet de réduire ou de supprimer le risque de pertes en cas de fluctuations des devises. On utilise généralement des produits dérivés tels que des futures ou des options pour couvrir le risque de change.
Croissance bénéficiaire (earning growth)
Évolution en pourcentage des bénéfices par action d’une entreprise, généralement mesurée sur une année.

D

Discipline capitalistique
Lorsqu’une société met en pratique discipline et prudence pour ce qui est des sommes qu’elle emprunte, des fonds qu’elle lève et dépense dans le but d’offrir les meilleurs rendements à ses actionnaires et d’assurer sa stabilité à long terme.
Distribution des revenus
Distribution des revenus aux détenteurs de parts d’OPCVM proportionnellement au nombre de parts détenues.
Diversification
Consiste à construire un portefeuille avec différents types d’actifs. Cela permet de réduire le risque de perte lié à l’exposition à un seul actif et la diversification peut également contribuer à diminuer le risque général d’un portefeuille si les actifs présentent une faible corrélation.
Dividende
Somme qu’une entreprise verse à ses actionnaires. L’entreprise détermine le montant et la date à laquelle sera versé le dividende.
Droits préférentiels de souscription
Donne aux actionnaires existants le droit d’acheter de nouvelles actions d’une entreprise pendant une période déterminée, proportionnellement à leurs positions existantes, à un prix déterminé (généralement avec une décote).
Duration
Mesure la sensibilité d’un investissement en obligations à la variation des taux d’intérêt. Plus la duration est longue, plus l’investissement est sensible aux taux d’intérêt. La duration d’un investissement dans un produit de taux tel que l’obligation est le résultat d’une somme complexe. Elle prend en compte la valeur actuelle de l’obligation, le coupon ou le paiement des intérêts, le coût comptable, et le nombre d’années avant l’échéance. En d’autres termes, plus la duration est longue, plus le rendement potentiel est élevé (de même que le risque).
Duration effective d’un fonds
La duration effective mesure la sensibilité d’un fonds aux taux d’intérêt. En d’autres termes, plus la duration d’un fonds est longue, plus le fonds est sensible aux fluctuations des taux d’intérêt. Ainsi un fonds ayant une duration de 10 ans est deux fois plus volatil qu’un fonds ayant une duration de cinq ans.

E

Écart de rendement (Yield Spread)
Différence de rendement entre divers types d’obligation (par exemple entre des emprunts d’Etat et des obligations d’entreprise).
Écart type
Mesure de la volatilité historique. Elle est calculée en comparant la performance moyenne avec la variance moyenne de cette performance.
Effet de levier
Consiste à emprunter de l’argent pour investir dans l’optique d’augmenter les performances. Par exemple, si vous investissez 100 euros avec un rendement de 5 %, vous gagnez 5 euros. Si vous empruntez 20 euros supplémentaires pour les investir, vous gagnerez 6 euros (moins le coût de l’emprunt). Toutefois, l’effet de levier présente des risques élevés. Si le gain potentiel augmente, les pertes peuvent aussi être considérables.
Emprunt d’Etat
Obligation émise par un gouvernement.
Ex dividende
Dans le cas d’une action, cela signifie qu’un dividende a été versé récemment et que l’acheteur ne le percevra pas.

F

Fonds commun de placement
Organisme de placement collectif géré par des professionnels, qui mutualise les capitaux d’un grand nombre d’investisseurs.
Fonds de hedge funds
Fonds qui investit dans un panier de hedge funds sous-jacents. Les fonds de hedge funds sont généralement diversifi és et recourent à divers stratégies et gestionnaires sous-jacents.
Fonds multi-gérants
Un fonds multi-gérants investit dans divers fonds. Ce type de fonds offre à l’investisseur une diversifi cation des styles et des compétences de gestion. Toutefois, les frais de gestion sont plus élevés.
Frais d’entrée
Montant facturé par une société de gestion pour constituer votre portefeuille d’investissement.
Futures
Accord pour l’achat ou la vente d’un actif tel qu’une obligation ou une action, à une date ultérieure à un prix convenu aujourd’hui.

G

Gestion active
Approche de gestion par laquelle un gérant de portefeuille vise à battre le marché en s’appuyant sur la recherche, l’analyse et son propre jugement. Voir également Gestion passive.
Gestion passive
Style d’investissement qui vise à répliquer la performance d’un indice de référence déterminé. Voir également gestion active.
Gré à gré
Transactions sur des actions, obligations, matières premières ou produits dérivés conclues directement entre deux parties, plutôt que sur un marché réglementé

H

Hedge fund
Nom générique donné aux fonds visant des performances absolues en investissant sur les marchés financiers et/ou en utilisant des techniques de gestion de portefeuille non traditionnelles. Les hedge funds peuvent investir en utilisant une vaste gamme de stratégies allant des plus prudentes ou plus agressives.

I

Indice de référence
Indicateur (généralement un indice ou une moyenne de marché) auquel on peut comparer la performance d’un fonds. Beaucoup de fonds sont gérés en prenant pour référence un indice donné.
Inflation
Mesure de l’augmentation du prix des biens et des services dans le temps.
Instrument du marché monétaire
Instrument de dette à court terme émis par un gouvernement ou une entreprise pour lever des fonds. Les instruments du marché monétaire arrivent généralement à échéance en moins d’un an.

M

MiFID ou Markets in Financial Instruments Directive
Directive européenne entrée en vigueur le 1er novembre 2007 dans l’Espace économique européen conçue pour harmoniser les marchés financiers dans l’Union européenne et créer une approche cohérente en vue de leur réglementation.

N

Notation de crédit
Les émetteurs d’obligations peuvent payer pour qu’un certain nombre d’agences de notation dont Standard & Poor’s, Moody’s et Fitch évaluent leurs obligations. La notation du crédit est conçue pour donner aux investisseurs une indication sur la qualité des obligations en s’appuyant sur une évaluation professionnelle du risque que l’émetteur ne puisse régler le paiement des intérêts et effectuer le remboursement du capital. Les notations de crédit font régulièrement l’objet de révision. Elles peuvent évoluer, et de fait évoluent.

O

Obligation
Moyen dont disposent les gouvernements et les entreprises pour lever des fonds pour leurs dépenses courantes auprès des investisseurs. En échange d’un montant réglé d’avance, l’investisseur reçoit une obligation qui engage l’émetteur à lui verser des intérêts annuels et à lui rembourser le montant investi initialement à l’échéance à une date ultérieure déterminée.
Obligation à haut rendement (High yield bonds)
Obligation à caractère spéculatif ayant une notation de crédit inférieure à investment grade. Généralement, plus le risque de défaillance d’un émetteur est élevé, plus l’intérêt ou coupon est élevé.
Obligation d’entreprise
Obligation émise par une entreprise.
Obligation indexée
Obligation dont les paiements du coupon et du capital sont liés à l’évolution de l’infl ation. La mesure utilisée pour déterminer l’inflation est précisée au préalable.
Obligation investment grade
Obligation dont la qualité a reçu la meilleure note par une agence de notation. Pour être considérée investment grade, une obligation doit avoir une notation de crédit au moins égale à BBB (Standard & Poor’s) ou Baa3 (Moody’s).
OEIC - SICAV
Une Société d’Investissement à Capital Variable est un type d’organisme de placement collectif. Le capital étant variable, le nombre de parts dans le fonds augmente avec l’affl ux de capitaux et baisse avec le retrait de capitaux.
OPCVM (Organisme de placement collectif en valeurs mobilières) ou UCITS (Undertakings for Collective Investments in Transferable Securities)
Les OPCVM sont des véhicules qui peuvent être vendus dans tous les pays de l’UE. La réglementation UCITS III permet aux fonds d’investir dans une gamme d’instruments financiers plus vaste incluant les produits dérivés.
Option
Lorsque vous achetez ou vendez une option, vous avez le droit (mais pas l’obligation) d’acheter un actif déterminé à un prix convenu, avant ou à la date à laquelle l’option expire.
Organisme de placement collectif (OPC)
Véhicule géré par des professionnels qui rassemble les fonds d’un grand nombre d’investisseurs en un seul véhicule d’investissement. Un OPC permet ainsi de mutualiser les frais et d’accéder à une gamme d’investissements plus importante que celle à laquelle les investisseurs individuels ont accès généralement

P

Part de capitalisation
Part d’un organisme de placement collectif (OPC) dont tout revenu est automatiquement réinvesti dans l’OPC. Voir également Part de distribution.
Part de distribution
Parts d’OPCVM qui versent des intérêts ou des dividendes aux investisseurs plutôt que de les réinvestir dans le fonds. Voir également Part de capitalisation.
Performance (Total Return)
La performance totale d’un investissement inclut toute appréciation du capital (ou dépréciation) plus tout revenu généré par les intérêts ou les dividendes. Elle est calculée sur une période déterminée et est exprimée en pourcentage de la valeur de l’investissement au début de cette période.
Performance annualisée
Mesure du niveau de performance obtenue en moyenne chaque année sur une période supérieure à un an.
Perte potentielle (drawdown)
Pourcentage exprimant la différence entre la valeur la plus élevée et la plus faible d’un investissement pendant une période donnée. Il peut permettre d’établir un ratio entre le risque et le rendement éventuel d’un investissement.
Potentiel de baisse (downside)
La perte potentielle d’un investissement donné.
Produits de taux
Des titres comme les obligations qui sont assorties d’un taux d’intérêt prédéterminé et fixe (le coupon). S’oppose à la performance variable des actions.
Produits dérivés
Nom générique utilisé pour une grande famille d’instruments financiers dont la valeur dérive de celle d’autres instruments financiers sous-jacents. Les futures, options et swaps représentent les divers types de produits dérivés
Profil de rendement neutre
Lorsque les obligations à court terme et à long terme offrent des rendements similaires.
Protection du capital
Un investissement dont un des objectifs est de préserver un montant spécifi que de l’investissement initial.

Q

Quartile
Permet de mesurer la façon dont un investissement se comporte dans son univers de concurrence. Par exemple, un fonds dans le premier quartile ferait partie des 25 % de fonds les mieux placés de son univers de concurrence.

R

Rachat
Remboursement du capital à l’échéance d’un investissement
Ratio cours / bénéfi ce (P/E ou PER)
Ratio utilisé pour évaluer les actions d’une entreprise. Il est calculé en divisant le prix du marché actuel par le bénéfice par action.
Ratio d’information
Mesure de la performance d’un gestionnaire au regard du niveau de risque qu’il a pris.
Ratio de Sharpe
Permet de mesurer la performance ajustée du risque. Plus le ratio est élevé, meilleure est la performance ajustée du risque.
Ratio valeur comptable (Price to book value)
Ratio utilisé pour comparer le prix d’une action d’une entreprise avec sa valeur comptable (la valeur comptable correspond à la valeur réelle des actifs de la société moins ses engagements).
Rendement (Yield)
Le rendement permet de mesurer le revenu généré par un investissement. Dans le cas d’une action, le rendement correspond au paiement de dividendes annuel exprimé en pourcentage du prix de marché de l’action. Pour l’immobilier, il s’agit du revenu locatif exprimé en pourcentage de la valeur du capital. Dans le cas d’une obligation, le rendement annuel correspond à l’intérêt annuel exprimé en pourcentage du prix de marché actuel.
Rendement à l’échéance ou taux de rendement actuariel brut (Redemption yield ou yield to maturity)
Le rendement à l’échéance désigne le rendement obtenu d’un investissement en obligations. Le rendement à l’échéance correspond au gain ou à la perte imputé(e) au capital initial qui est perçu à l’échéance. Le rendement d’une obligation détenue jusqu’à son échéance, prend en compte non seulement les versements d’intérêts que le détenteur de l’obligation recevra, mais aussi le gain / la perte réalisé à l’échéance. Les calculs du rendement d’une obligation sont exprimés en pourcentage soit de sa valeur nominale soit de son prix actuel.
Rendement actuariel brut (Gross redemption yield)
Le rendement total que vous pourriez avoir sur une obligation en incluant les intérêts ou le coupon plus une éventuelle croissance du capital.
Rendement actuel ou Taux actuariel (Current yield)
Revenu annuel d’un investissement exprimé sous la forme d’un pourcentage du prix actuel. Par exemple, si une obligation qui vaut 100 euros génère un revenu de 6 euros, le rendement actuel est de 6 %.
Rendement courant (Distribution yield)
Reflète les montants susceptibles d’être distribués au cours des 12 prochains mois sous la forme d’un pourcentage du prix de marché moyen du fonds à la date indiquée. Il se fonde sur une photographie du fonds à un instant donné. Il n’inclut pas les frais initiaux et les investisseurs peuvent être imposés sur les revenus (dividendes / coupons).
Rendement des bénéfices (Earning yield)
Le bénéfice par action divisé par le prix du marché actuel.
Rendement des dividendes (Dividend yield)
Correspond au dividende annuel par action divisé par le prix actuel de l’action. Le rendement sur dividende permet de comparer plus facilement les investissements. Par exemple, si les actions d’une entreprise s’échangent à 100 euros et le dividende annuel s’élève à 5 euros, alors le rendement sur dividende est de 5 %. En revanche, si les actions de l’entreprise sont cotées à 200 euros, le rendement sur dividende ne sera que de 2,5 %.
Rendement des fonds propres (ROE)
Permet de mesurer la rentabilité d’une entreprise. Concrètement, le rendement des fonds propres consiste à déterminer les bénéfices qu’une entreprise dégage avec l’argent que les actionnaires ont investi. Par exemple, si les capitaux propres d’une entreprise sont évalués à 10 millions d’euros et qu’elle affiche un bénéfice de 1 million d’euros, le rendement des fonds propres ou ROE (Return on Equity) est égal à 10 %.
Rendement historique (Historical yield)
Revenus (dividende / coupon) déclarés au cours des 12 derniers mois exprimés en tant que pourcentage du cours moyen à la date indiquée. Il n’inclut pas les frais initiaux et les investisseurs peuvent être imposés sur les distributions. Ainsi, si une obligation a versé 10 euros sur l’année passée, et que le cours actuel s’élève à 100 euros, le rendement historique est de 10 %.
Rendement réel (Real return)
Rendement sur un investissement moins les effets de l’inflation. Par conséquent, si le rendement sur un investissement est de 7 % avec une inflation à 3 %, alors le rendement réel est de 4 %.
Rendement sous-jacent (Underlying yield)
Reflète le revenu annuel net de frais du fonds sous la forme d’un pourcentage du prix de marché de la part indiquée. Le rendement sous-jacent se fonde sur une photographie du fonds. Il ne prend en compte aucun frais initial et les investisseurs peuvent être imposés sur les revenus (dividendes / coupons).
Risque
Potentiel de perte lié à un investissement.
Risque actif
Afin de dégager des performances supérieures à celles de l’indice de référence, le gérant de portefeuille actif doit prendre des positions d’investissement différentes de celles prises par l’indice. Si les positions sont différentes, les risques le sont également. Le risque que le gestionnaire prend par rapport au risque de l’indice est appelé risque actif. Plus le risque actif est élevé, plus les performances risquent de différer de celles de l’indice.
Risque de change
Risque de pertes encouru en raison de fluctuations de devises défavorables lorsqu’un fonds investit dans des actifs libellés dans une ou plusieurs devises autres que la devise de base du fonds.
Risque de crédit
Risque qu’un émetteur d’obligations ne puisse remplir ses engagements contractuels consistant à verser des intérêts aux investisseurs.
Risque de défaut
Risque qu’un émetteur d’obligations ne puisse honorer ses dettes et soit par conséquent dans l’incapacité de remplir ses obligations contractuelles vis-à-vis des investisseurs.
Risque de marché
Possibilité que la valeur d’un investissement chute en raison d’une baisse générale sur les marchés financiers. Le bêta permet de mesurer le risque de marché d’un titre.

S

Sensibilité
Formule permettant de déterminer le pourcentage approximatif de la fluctuation de valeur d’une obligation face à une variation de 1 % des taux d’intérêt. Voir également duration.
Sous-pondération
Lorsqu’au sein d’un portefeuille ou d’un fonds, une classe d’actifs, un secteur, une région géographique ou un titre présente une pondération inférieure à celle de l’indice de référence par rapport auquel il est mesuré.
Spread ajusté de l’option de fonds
Méthode de calcul de la valeur d’un titre à revenu fixetel qu’une obligation, qui comporte une option intégrée. Par exemple, lorsque l’émetteur de l’obligation détient l’option d’anticiper le remboursement d’un emprunt, il s’agit d’une option intégrée qui affecte la valeur de l’obligation.
Stratégie de performance absolue (Absolute return)
Une stratégie de performance absolue vise à dégager des performances positives dans toutes les configurations de marché, plutôt que de simplement viser à dégager une performance supérieure à celle d’un indice de référence.
Stratégie long / short
Stratégie utilisée principalement par les hedge funds, consistant à prendre des positions longues (c’est-à-dire acheter des positions) dans des titres dont la valeur est supposée progresser et des positions courtes (c’est-à-dire emprunter des titres que vous ne possédez pas pour les vendre dans l’espoir de les racheter à un prix inférieur pour les restituer à leur propriétaire) dans des titres dont la valeur est supposée se déprécier.
Surpondération
Lorsqu’au sein d’un portefeuille ou d’un fonds, une classe d’actifs, un secteur, une région géographique ou un titre présente une pondération supérieure à celle de l’indice de référence par rapport auquel il est mesuré.
Swaps
Produit dérivé qui permet à deux parties d’échanger certains profits de leurs instruments financiers respectifs. Les swaps se négocient sous la forme de contrats de gré à gré.

T

Taux de rendement actuariel brut (Yield to maturity)
Taux de rendement anticipé si une obligation est détenue jusqu’à la date d’échéance.
Titre
Terme général désignant une action ou un instrument de dette émis par un gouvernement ou une entreprise.
Total des frais sur encours (TER ou Total expense ratio)
Permet d’évaluer l’ensemble des coûts associés à la gestion d’un fonds de placement. Ces coûts sont déduits du fonds, ce qui affecte les performances pour l’investisseur.
Tracking error
Permet de mesurer la façon dont un portefeuille d’investissement suit son indice de référence. Voir également tracking error prévisionnelle, réalisée, ex ante et ex post.
Tracking Error Ex ante (écart de suivi)
La tracking error permet de mesurer la manière dont un portefeuille suit son indice de référence. Si on utilise un modèle pour définir la tracking error (plutôt que de la mesurer sur une base historique), on parle de tracking error ex ante ou prévisionnelle. Voir également ex post.
Tracking Error Ex post (écart de suivi)
La tracking error permet de mesurer la manière dont un portefeuille suit son indice de référence. Si la tracking error est mesurée sur une base historique, on parle de tracking error ex post ou réalisée. Voir également ex ante.
Tracking error prévisionnelle
La tracking error permet de mesurer la façon dont un portefeuille suit son indice de référence. Si on utilise un modèle pour la prévoir (plutôt que de la mesurer sur une base historique), on parle de tracking error prévisionnelle ou ex ante. Voir également tracking error réalisée.
Tracking Error réalisée
La tracking error permet de mesurer la façon dont un portefeuille suit son indice de référence. Si l’écart de suivi est mesuré sur l’une base historique, on parle de tracking error réalisée ou ex post. Voir également tracking error prévisionnelle.

U

Univers d’investissement
La gamme complète d’investissements, telle que définie par l’objectif d’investissement d’un fonds, dans laquelle le gérant peut investir.

V

Valeur nominale
Valeur faciale d’un titre par opposition à son prix de marché actuel. Dans le cas d’une obligation, cela représente le capital à l’échéance.
Vente à découvert
Consiste à vendre des actifs empruntés à une partie tierce puis à les racheter à une date ultérieure pour les restituer au prêteur. Le vendeur à découvert espère tirer profi t d’une baisse du prix des actifs entre la vente et le rachat.
Volatilité
La volatilité permet de mesurer la fluctuation du prix d’un actif. Elle peut aussi être utilisée pour décrire les fluctuations sur un marché donné.

W

Warrant
Certificat généralement émis avec une obligation ou une action qui donne le droit au détenteur d’acheter des actions ordinaires à un prix déterminé pendant une période de temps définie ou non. Les warrants sont souvent utilisés pour attirer les investisseurs. Un warrant est librement transmissible et peut être négocié séparément.