Partager

Notre histoire

En 1804, à l’âge de 19 ans, Johann Heinrich Schröder devient associé au sein de l’entité de Londres fondée par son frère aîné, Johann Friedrich Schröder.  Initialement actifs dans le négoce de matières premières, les deux frères se lancent dans les services financiers initialement en offrant des crédits à court terme aux autres négociants. A mesure que la réputation de la famille Schroder se développe à l’échelle mondiale, l’activité prospère grâce à la priorité accordée à l’innovation et au service client. 

Depuis plus de 200 ans, Schroders continue à innover et à développer ses activités en réalisant des acquisitions ciblées, parfois via des joint ventures, ou en pénétrant de nouveaux marchés. Schroders s’est forgé une réputation de solidité et de vision prospective. Ce sont ces valeurs qui continuent à faire la réussite de la société aujourd’hui.

2016

Participation dans Secquaero portée à 50,1%.

2016

Schroders conclut un partenariat stratégique avec Neos Business Finance, société néerlandaise spécialisée dans les prêts directs aux entreprises. Schroders acquiert 25 % du capital de la société.

2014

Schroders achète 11,9 % du capital de Nutmeg Saving and Investment Ltd, une société d’investissement en ligne britannique.

2013

Schroders prend le contrôle de Cazenove Capital Holdings, gérant de fortune et gérant de fonds d’investissement indépendant.

Schroders rachète STW Fixed Income Management aux États-Unis.

Schroders prend 20 % du capital de Secquaero Advisors, spécialiste suisse des obligations collatéralisées (ILS).

2012

Schroders achète 25 % du capital d’Axis Asset Management Company (Axis AMC), branche indienne de gestion d’actifs d’Axis Bank Limited.

2010

Schroders acquiert 49 % du capital de RWC Partners Limited.

2008

Schroders rachète Swiss Re Asset Management Funds (Switzerland) AG, l'activité de gestion d’actifs affiliée de Swiss Re.

Schroders se porte acquéreur de l’activité de conseil aux clients privés de Commonwealth Bank of Australia, basée à Singapour.

2007

Schroders achète Aareal Asset Management GmbH, une société de gestion immobilière paneuropéenne basée en Allemagne.

Schroders renforce sa présence au Moyen-Orient avec l’ouverture d’un bureau à Dubaï.

2006

Schroders achève l’acquisition de NewFinance Capital, une société de gestion de fonds de hedge funds basée à Londres.

2005

Schroders créé une société de gestion en joint venture en Chine avec Bank of Communications Co. Ltd.

2004

Schroders fête son 200ème anniversaire.

2000

Schroders choisit de se concentrer uniquement sur la gestion d’actifs et les activités connexes après la vente de sa branche de banque d'investissement à Citigroup.

Années 1990

Schroders renforce sa présence en Asie Pacifique en ouvrant des bureaux de représentation en Chine, en Indonésie, en Malaisie et en Thaïlande.

1986

Schroders prend une participation de 50 % au capital de Wertheim & Co. Inc., une société new yorkaise de banque d'investissement et de courtage, rebaptisée Wertheim Schroder & Co. Le solde de 50 % est acheté en 1994. Schrobanco est cédée à Industrial Bank of Japan.

1960-1970

Schroders est présent sur tous les grands marchés financiers mondiaux. Des filiales et des sociétés affilées sont créées dans les domaines de la banque d'investissement et de la gestion d’actifs à Hong Kong, au Japon, à Singapour, en Australie, au Brésil, en Suisse et d’autres pays d’Europe continentale.

Schroders rachète Helbert, Wagg & Co., société britannique créée en 1823 et spécialisée en banque de financement et en gestion d'actifs. Les deux sociétés fusionnent et et deviennent J. Henry Schroder Wagg & Co. en 1962.

1959

Schroders ouvre son capital au grand public et son action est cotée au London Stock Exchange. Helmut Schroder est nommé président, poste qu’il conservera jusqu’en 1965.

Années 1950

La raison sociale de J. Henry Schröder & Co. est anglicisée et l’entité prend la forme d’une société anonyme, Schroders Ltd.

1940

Helmut Schroder devient le premier associé senior de la société. Il devient président de Schrobanco, qui continue à se développer de manière indépendante comme une entité bancaire américaine.

1926

J. Henry Schröder & Co. développe l'activité de gestion d'actifs en créant un département dédié.

1923

Après la 1ère guerre mondiale, New York devient le premier centre financier mondial devant Londres. En 1923, les associés de Schröder créent à New York la société J Henry Schröder Banking Corporation, qui deviendra Schrobanco.

1910

A la mort de John Henry Schröder, son neveu, le Baron Bruno Schröder, devient directeur de l'entité de Londres.

1900-1914

Au début du 20ème siècle, Schroders figure parmi les plus grands établissements bancaires de Londres, et émet des obligations pour le compte de clients d’Amérique du Nord et du Sud, d’Afrique du Sud, de Russie, de Chine, du Japon et d’Europe.

1895

Le Baron Bruno Schröder devient associé. Avec son associé Frank Tiarks, il prend la tête de la société pendant les quatre premières décennies du 20ème siècle.

1870

Schroders gère le placement du premier emprunt en devise étrangère du gouvernement japonais sur le marché de Londres. Un million de livres sterling sont levées pour financer la construction de la première ligne de chemin de fer entre Tokyo et Yokohama.

1869

Grâce à ses connexions très fortes avec l’Amérique latine, Schroders est nommé Intermédiaire britannique pour la vente du guano péruvien, qui était à l’époque un engrais important. Un département spécialisé est créé pour gérer l’activité du guano, qui contribuera pendant des années aux bénéfices de la société.

1853

J. Henry Schröder & Co se développe fortement en émettant des obligations pour les emprunteurs étrangers sur le marché de Londres. La première obligation est émise en 1853 pour financer la voie de chemin de fer entre Matanzas et Sabanilla à Cuba.

1850

Lancement de Schröder Stiftung, un organisme de bienfaisance, à Hambourg.

1819

Création d’une société affiliée par Johann Heinrich Schröder à Hambourg.

1818

Création de J. Henry Schröder & Co. par Johann Heinrich Schröder.

1804

L’histoire de Schroders telle qu’on la connaît aujourd'hui débute en 1804, lorsque Johann Heinrich Schröder devient associé de J. F. Schröder & Co, la société londonienne créée par son frère, Johann Friedrich Schröder, en 1800. La société prospère et met l’accent le financement du commerce entre les Amériques et l’Europe, en particulier sur les marchés du tabac, du coton et du sucre.