Perspectives

Questions/réponses sur l’actionnariat actif : Comment favoriser le changement ?


L’actionnariat actif est un outil essentiel pour tout investisseur durable.

Kimberley Lewis, Responsable de l’actionnariat actif chez Schroders, explique : « Lorsque Schroders investit dans une entreprise pour le compte de ses clients, nous estimons protéger et accroître la valeur de cet investissement en étant des actionnaires actifs et ouverts au dialogue. Cette démarche est au cœur de notre philosophie d’investissement. »

Mais qu’est-ce que l’actionnariat actif ? Quelles sont ses modalités concrètes ? Comment Schroders incite-t-il les dirigeants d’entreprise à évoluer ?

Qu’est-ce que l’actionnariat actif ?

KL : « L’actionnariat actif implique un dialogue avec les entreprises, en vue d’influencer leur comportement sur les enjeux de durabilité à long terme. »

« Grâce à un dialogue permanent, nous apprenons à mieux connaître les entreprises et pouvons leur demander, si nécessaire, de modifier leurs pratiques. Une fois par an, nous avons également l’occasion de voter lors de l’assemblée générale des actionnaires. »

Qu’entendons-nous par « dialogue » dans le contexte de l’actionnariat actif ?

Hannah Simons, Responsable de la stratégie de durabilité, observe : « Au sein du secteur, ce terme désigne les interactions avec les entreprises dans lesquelles nous avons investi l’argent de nos clients. »

« Ces interactions sont cruciales dans notre évaluation de ce qui constitue un bon investissement. C’est pourquoi ces activités sont pilotées non seulement par notre équipe Investissement durable, mais aussi par les gérants de portefeuille et les analystes financiers. »

Pourquoi est-ce important de dialoguer activement avec les entreprises ?

KL : « En dialoguant avec les entreprises, nous sommes en mesure de mieux les comprendre et de clarifier nos propres attentes. »

« Cette connexion et cette compréhension commune sont essentielles lorsque le dialogue porte sur la mise en œuvre d’un changement qui, selon nous, est nécessaire pour sauvegarder et même accroître la valeur des investissements dont nous sommes responsables. »

Comment cela fonctionne-t-il concrètement ?

KL : « Le dialogue initial établit les bases de cette compréhension commune et aide l’entreprise à comprendre notre position sur un sujet. »

« Il peut prendre la forme de réunions individuelles avec des représentants de l’entreprise – membres du conseil d’administration ou directeurs de départements –, d’appels téléphoniques ou d’échanges écrits avec les conseillers et les parties prenantes de l’entreprise, voire d’actions d’engagement collaboratif avec d’autres entreprises, par exemple sur les cadres de reporting. »

Etude de cas portant sur Recruit Holdings : Inciter un cabinet de recrutement à améliorer ses pratiques

Par Katherine Davidson, gérante de portefeuille et spécialiste du développement durable

Nous investissons depuis plusieurs années dans Recruit Holdings, dont le siège social est situé à Tokyo, et détenons aujourd’hui environ 1 % du capital de l’entreprise. Ses atouts les plus importants sont les sites de recrutement Glassdoor et Indeed.

La mission de l’entreprise est de privilégier la valeur sociale en rendant le marché du travail plus efficace et en encourageant la diversité.

En 2019, nous avons fourni notre analyse sur la gouvernance de l’entreprise et la rémunération des dirigeants. En 2020, Recruit a nommé pour la première fois une femme au conseil d’administration.

En mars 2021, nous avons encouragé Recruit à fixer des objectifs « zéro émission nette ». Enfin, au mois de mai 2021, Recruit a annoncé pour la première fois des objectifs de réduction des émissions à l’échelle de l’entreprise, incluant un objectif « zéro émission nette » à l’horizon 2030.

Par la suite, nos conversations avec l’entreprise se sont concentrées sur les questions de mise en œuvre, notamment l’adoption de bonnes pratiques en matière de compensation carbone. L’entreprise a également annoncé des objectifs en matière de parité hommes-femmes à tous les niveaux de l’organisation d’ici 2030.

Pour les atteindre, Recruit compte accélérer la progression des jeunes femmes et prévoit d’embaucher davantage de collaboratrices étrangères afin d’élargir son vivier de talents féminins.

En outre, les objectifs de diversité sont désormais inscrits dans la structure de rémunération des cadres dirigeants. Nous continuerons à surveiller les progrès de Recruit, qui nous semblent extrêmement encourageants.
L’entreprise a récemment annoncé la nomination d’une nouvelle administratrice indépendante à partir de 2022, ce qui portera la représentation féminine à un niveau satisfaisant de 30 %.

Sur quels sujets Schroders intervient-il ?

HS : « Nous nous concentrons sur les sujets qui, après une évaluation approfondie, sont importants pour la valeur à long terme de nos positions. Nous le faisons en tenant compte du lien et de l’impact d’une entreprise sur ses principales parties prenantes – employés, clients, communautés, environnement, fournisseurs et régulateurs.

La structure de gouvernance et la qualité de la direction qui régissent ces relations avec les parties prenantes sont également un élément clé de nos échanges avec les entreprises. »

Qu’est-ce qui fait un dialogue fructueux ?

KL : « Nous pensons que quatre attributs sont essentiels au succès d’une démarche d’engagement et d’actionnariat actif : connaissances, relations, impact et incitations. »

« En nous appuyant sur l’expertise de l’équipe Investissement durable, nous tenons compte des points de vue de nos gérants de portefeuille, analystes, partenaires externes et clients pour bien comprendre les enjeux de durabilité qui sous-tendent la performance à long terme. »

« Schroders a noué des relations solides et de longue date avec les entreprises dans lesquelles nous investissons, notre historique en matière d’engagement remontant à l’année 2000. »

« Les informations obtenues grâce à l’engagement peuvent influencer directement l’argumentaire d’investissement. »

« Enfin, nous avons le pouvoir de réduire ou même de liquider une position en cas de dialogue infructueux, ou pouvons choisir de ne pas investir du tout. Dans le cas des actions cotées, nous exerçons également nos droits de vote. »

Sous quelle forme communiquez-vous les progrès accomplis ?

KL : « Nous rendons compte de tous les aspects de notre activité d’engagement sur une base trimestrielle. À cette fin, nous conservons un historique (mis à jour en permanence) de l’ensemble de nos activités d’engagement et analysons les progrès réalisés par rapport aux objectifs fixés. En réalité, disposer d’un mécanisme robuste pour évaluer les progrès réalisés ne sert pas uniquement la qualité du reporting.

« Pour nous, cela offre aussi une opportunité d’apprentissage, une façon de voir quelle approche a de meilleures chances de succès et dans quelles circonstances. »

HS : « La communication concernant les progrès accomplis fait l’objet de nombreuses questions de la part de nos clients. La transparence du processus est également cruciale pour que d’autres nous demandent des comptes, en tant qu’investisseurs. »

Notre vision pour l’avenir de notre approche d’actionnariat actif

Schroders a une longue histoire en matière d’engagement et d’actionnariat actif. Nous avons alloué des ressources au suivi de la gouvernance d’entreprise dès 1998, et avons mené et enregistré des dialogues concernant les enjeux ESG sur une période de plus de 20 ans.

Notre équipe d’actionnariat actif en pleine croissance, qui s’appuie sur ces bases, a exposé sa vision dans un Plan d’engagement publié récemment. Ce plan est disponible dans la section Actionnariat actif de notre site Internet.

KL : « Cette attention portée à nos futurs efforts en matière d’actionnariat actif repose sur les résultats à long terme que nous souhaitons voir dans l’ensemble de nos positions, et nous l’utiliserons comme une boussole pour nos futures actions d’engagement. »

Le contenu de ce site est destiné aux particuliers et aux investisseurs non professionnels.

Ce document exprime les opinions du gérant ou de l'équipe citée et ne représente pas nécessairement les opinions formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders.

Ce document n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d’un instrument financier quelconque. Il n’y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d’investissements. Schroders considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Aucun investissement et/ou aucune décision d’ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les cours des actions ainsi que le revenu qui en découle peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant qu’ils ont investi.

Les prévisions contenues dans le présent document résultent de modèles statistiques, fondés sur un certain nombre d'hypothèses.

Elles sont soumises à un degré élevé d'incertitude concernant l'évolution de certains facteurs économiques et de marché susceptibles d'affecter la performance future réelle. Les prévisions sont fournies à titre d'information à la date d'aujourd'hui. Nos hypothèses peuvent changer sensiblement au gré de l'évolution possible des hypothèses sous-jacentes notamment, entre autres, l'évolution des conditions économiques et de marché. Nous ne sommes tenus à l'obligation de vous communiquer des mises à jour ou des modifications de ces prévisions au fur et à mesure de l'évolution des conditions économiques, des marchés, de nos modèles ou d'autres facteurs.

Ce document est produit par Schroder Investment Management (Europe) S.A., 5 Heienhaff, 1736 Sennengerbierg, Luxembourg