Un pilier du revenu et de la croissance du capital

L’immobilier commercial offre des rendements à long terme grâce aux revenus locatifs, à la hausse des loyers et à l’appréciation du capital. Les investissements ciblent les propriétés physiques comme les bureaux, le commerce de détail, l’industrie et la logistique, ainsi que d’autres secteurs tels que l’hôtellerie, les maisons de retraite et les loisirs.

Les gérants immobiliers détiennent et gèrent les biens et peuvent augmenter leur valeur grâce à une gestion active. En raison de sa nature physique, l’immobilier procure également aux investisseurs une véritable réserve de valeur.

Rendements d’immeubles

Les revenus locatifs constituent la majeure partie du rendement à long terme des biens immobiliers commerciaux. Ces revenus ont tendance à être stables pendant toute la durée du bail. Les revenus locatifs d'un actif peuvent également offrir une protection contre l'inflation à moyen terme et les investisseurs peuvent profiter du potentiel de croissance du capital, sous réserve de l'offre et de la demande, ainsi que de la pérennité des revenus de l'actif.

Avantages potentiels :

  • Rendement à long terme et croissance du capital potentiellement attrayants
  • Diversification par rapport à d'autres classes d'actifs telles que les actions et les obligations
  • Biens matériels pouvant être gérés activement
  • Volatilité inférieure à celle des autres classes d'actifs

Autres opportunités dans les actifs non cotés chez Schroders

Avertissement concernant les risques
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et peuvent ne pas être reproduites.
La valeur des investissements et les revenus qui en découlent peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse. Les investisseurs ne sont donc pas assurés de recouvrer l’intégralité des sommes initialement investies. La valeur des investissements à l’étranger peut évoluer à la baisse comme à la hausse sous l’effet des variations des taux de change.
Les actifs de diversification peuvent être plus volatils que les actions et les obligations ; ils sont en outre moins liquides, c’est-à-dire qu’il est plus difficile de les vendre dans un délai court. Les actifs non cotés sont moins liquides que les titres cotés en bourse. Veuillez noter que ces risques ne sont pas exhaustifs, mais donnent un aperçu global des risques les plus courants.

Contactez nous

Schroders est une société mondiale de gestion d'actifs implantée dans 41 bureaux et 27 pays d'Europe, du continent américain, d'Asie et du Moyen-Orient.


Implantations dans le monde

Pour toute autre question, n'hésitez pas à remplir notre formulaire en ligne.

Contact