Économie

Esclavage moderne : les entreprises du secteur de la consommation face à une réglementation accrue

21/12/2016

Elly Irving

Elly Irving

Analyste investissement durable

Nous pensons que la loi britannique de 2015 sur l’esclavage moderne (Modern Slavery Act) reflète une tendance générale à la réglementation accrue de la chaîne d’approvisionnement, ce qui implique que les entreprises assument davantage de responsabilités et affichent une plus grande transparence à l’égard des conditions de travail dans leurs chaînes d’approvisionnement. Pour les marques, la menace de se voir infliger une amende sera certainement moins persuasive que l’impact potentiel si des failles sont révélées dans les médias. Nous pensons que ces pressions vont accroître les relocalisations et la consolidation de la chaîne d’approvisionnement déjà visible actuellement dans plusieurs secteurs. Les entreprises les plus avancées dans l’évaluation de leur chaîne d’approvisionnement et entretenant des relations plus étroites avec les fournisseurs avec des systèmes complets de surveillance de la chaîne devraient être moins exposées si des défaillances doivent être mises au jour.

Découvrez la suite de notre étude dans l’article complet ci-dessous.

Réservé exclusivement aux investisseurs et aux conseillers professionnels.

Ce document exprime les opinions du gérant ou de l'équipe citée et ne représente pas nécessairement les opinions formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders.

Ce document n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d’un instrument financier quelconque. Il n’y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d’investissements. Schroders considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Aucun investissement et/ou aucune décision d’ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les cours des actions ainsi que le revenu qui en découle peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant qu’ils ont investi.

Les prévisions contenues dans le présent document résultent de modèles statistiques, fondés sur un certain nombre d'hypothèses.

Elles sont soumises à un degré élevé d'incertitude concernant l'évolution de certains facteurs économiques et de marché susceptibles d'affecter la performance future réelle. Les prévisions sont fournies à titre d'information à la date d'aujourd'hui. Nos hypothèses peuvent changer sensiblement au gré de l'évolution possible des hypothèses sous-jacentes notamment, entre autres, l'évolution des conditions économiques et de marché. Nous ne sommes tenus à l'obligation de vous communiquer des mises à jour ou des modifications de ces prévisions au fur et à mesure de l'évolution des conditions économiques, des marchés, de nos modèles ou d'autres facteurs.

Ce document est produit par Schroder Investment Management (Europe) S.A., succursale française, 1, rue Euler, 75008 Paris, France.