Enjeux ESG/Investissement responsable

Démythifier les exclusions ESG

De nombreux investisseurs ne peuvent se passer des filtres négatifs, qui passent les investissements au tamis des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance.  Selon les statistiques de la Global Sustainable Investment Review, plus de 20 % des capitaux investis dans le monde excluent des entreprises impliquées dans des activités controversées, et l’essor des exclusions ESG se poursuit : le total des actifs soumis à des filtres d’exclusion a progressé de 16 % par an au cours des 4  dernières années.

Le filtrage négatif, qui vise des objectifs différents de l’intégration ou de l’engagement, n’est qu’une facette de l’investissement durable. Si l’intégration et l’engagement aident selon nous les investisseurs à obtenir de meilleurs résultats, les politiques d’exclusion reflètent leur choix d’éviter des activités qu’ils estiment inacceptables. Si les décisions de filtrage sont prises séparément des analyses d’investissement, il est crucial de comprendre leur impact sur les objectifs des portefeuilles. En effet, les choix de définition et d’application des exclusions peuvent impacter sérieusement la mise en œuvre de certaines stratégies.

Pour les exclusions courantes (combustibles fossiles, tabac, armement, alcool, jeu ou pornographie), l’impact est très limité sur la performance à long terme. En revanche, il peut être substantiel sur de plus courtes périodes, de manière positive comme négative. Les effets des filtres sur la performance à court terme reflètent leur sensibilité aux facteurs économiques. Sans surprise, une performance robuste du secteur de l’énergie entraînera la sous-performance des fonds excluant les combustibles fossiles. Mais de manière moins évidente, une hausse des rendements obligataires induit une sous-performance des fonds excluant les actions associées au « vice » (tabac, alcool, jeu, pornographie). Un environnement favorable au style croissance sera bénéfique aux portefeuilles excluant les combustibles fossiles, mais pas à ceux excluant les entreprises associées au « vice ». Enfin, dans la mesure où le secteur du tabac verse des dividendes appréciables, les fonds orientés sur la recherche de revenus seront pénalisés par leur exclusion.

Ainsi, les investisseurs ont intérêt, avant d’adopter leur stratégie d’exclusion, à identifier précisément l’impact potentiel des filtres sur la performance à court terme, puis à prendre cet impact en compte au moment d’évaluer leurs gérants.

 

 

Retrouvez notre note complète ci-dessous (24 pages)

Le contenu de ce site est destiné aux particuliers et aux investisseurs non professionnels.

Ce document exprime les opinions du gérant ou de l'équipe citée et ne représente pas nécessairement les opinions formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders.

Ce document n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d’un instrument financier quelconque. Il n’y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d’investissements. Schroders considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Aucun investissement et/ou aucune décision d’ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les cours des actions ainsi que le revenu qui en découle peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant qu’ils ont investi.

Les prévisions contenues dans le présent document résultent de modèles statistiques, fondés sur un certain nombre d'hypothèses.

Elles sont soumises à un degré élevé d'incertitude concernant l'évolution de certains facteurs économiques et de marché susceptibles d'affecter la performance future réelle. Les prévisions sont fournies à titre d'information à la date d'aujourd'hui. Nos hypothèses peuvent changer sensiblement au gré de l'évolution possible des hypothèses sous-jacentes notamment, entre autres, l'évolution des conditions économiques et de marché. Nous ne sommes tenus à l'obligation de vous communiquer des mises à jour ou des modifications de ces prévisions au fur et à mesure de l'évolution des conditions économiques, des marchés, de nos modèles ou d'autres facteurs.

Ce document est produit par Schroder Investment Management (Europe) S.A., succursale française, 1, rue Euler, 75008 Paris, France.