Enjeux ESG/Investissement responsable

Finance durable en Europe : des avancées déterminantes et des craintes légitimes

Par Jessica Ground, Schroders. Cette contribution est parue dans l'Agefi Quotidien du 06 novembre 2018.

06/11/2018

Jessica Ground

Jessica Ground

Responsable de l'investissement durable

En mai, la Commission européenne annonçait 4 propositions liées à ses objectifs de finance durable : une taxonomie définissant le caractère durable des activités économiques au plan environnemental ; des obligations d’information sur l’intégration des facteurs ESG par les institutionnels et les gérants dans leurs processus d’investissement ; une nouvelle catégorie de benchmarks à faible empreinte écologique ; et une modification des actes délégués pour inclure les aspects ESG dans le conseil offert aux particuliers.

Nous nous félicitons des ambitions de la Commission. La refonte des économies dans un objectif durable exigera une réallocation conséquente du capital et le secteur de la finance a un rôle crucial à jouer. Toutefois, certains éléments de ces propositions risquent selon nous d’introduire de nouveaux risques et déséquilibres.

La définition de critères stricts de durabilité limitera l’offre de produits adaptés aux convictions personnelles des consommateurs. L’innovation des gérants, notamment par le biais d’une analyse novatrice du risque climat devenue indispensable, sera également limitée.

Selon la classification proposée par le HLEG, 5 à 10 % des actions mondiales pourraient être éligibles aux fonds durables. La Commission souhaite attirer les capitaux vers des activités durables, mais le risque est de créer des bulles de valorisation sur les sociétés sélectionnées.

Le rôle des gérants ne se limite pas à la sélection de sociétés : leur responsabilité est aussi d’influencer leur comportement et leur stratégie. Les entreprises européennes investissent plus de 500 milliards € chaque année, bien plus que les 180 milliards € par an envisagés par la Commission pour relever les défis climatiques. En laissant largement de côté l’engagement actionnarial, elle ignore son influence sur la réorientation du capital.

Les propositions seraient plus efficaces avec des modifications : la reconnaissance de la diversité des thèmes d’investissement durable. L’exigence d’une transparence accrue avec une liste de domaines pour lesquels la performance doit être communiquée aux investisseurs (ex. : l’écart moyen de salaire hommes/femmes des sociétés en portefeuille). Pour le conseil, un focus sur le point de vue et les attentes des investisseurs, plutôt qu’une standardisation sur une taxonomie appelée à évoluer. La prise en compte de l’engagement dans la définition de l’investissement durable et de l’intégration ESG.

Nombre de mesures politiques dans l’Union Européenne liées à l’investissement durable

 

 

Source : EUR-Lex database.

Réservé exclusivement aux investisseurs et aux conseillers professionnels.

Ce document exprime les opinions du gérant ou de l'équipe citée et ne représente pas nécessairement les opinions formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders.

Ce document n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d’un instrument financier quelconque. Il n’y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d’investissements. Schroders considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Aucun investissement et/ou aucune décision d’ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les cours des actions ainsi que le revenu qui en découle peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant qu’ils ont investi.

Les prévisions contenues dans le présent document résultent de modèles statistiques, fondés sur un certain nombre d'hypothèses.

Elles sont soumises à un degré élevé d'incertitude concernant l'évolution de certains facteurs économiques et de marché susceptibles d'affecter la performance future réelle. Les prévisions sont fournies à titre d'information à la date d'aujourd'hui. Nos hypothèses peuvent changer sensiblement au gré de l'évolution possible des hypothèses sous-jacentes notamment, entre autres, l'évolution des conditions économiques et de marché. Nous ne sommes tenus à l'obligation de vous communiquer des mises à jour ou des modifications de ces prévisions au fur et à mesure de l'évolution des conditions économiques, des marchés, de nos modèles ou d'autres facteurs.

Ce document est produit par Schroder Investment Management (Europe) S.A., succursale française, 1, rue Euler, 75008 Paris, France.