Points de vues

Investissement à impact : l’importance des infrastructures durables au sein des marchés émergents


En tant qu’investisseurs à impact sur les marchés émergents, l’une des considérations fondamentales de notre approche d’investissement porte sur la contribution des entreprises au sein de la société. Nous mesurons l’impact positif des entreprises sur les personnes et les environnements dans lesquels elles opèrent et déterminons comment elles contribuent à façonner un avenir meilleur pour tous.

L’une des façons d’y parvenir est d’investir dans les infrastructures durables au sein des marchés émergents. 

 

Comment définir les infrastructures durables ? 

Les infrastructures durables offrent un accès abordable aux services essentiels et aux structures physiques, selon une approche de développement durable. De la conception, en passant par la construction et l’exploitation jusqu’au démantèlement, les infrastructures durables minimisent les incidences négatives ou génèrent activement des impacts économiques, financiers, sociaux et environnementaux positifs. 

 

Comment les infrastructures durables contribuent-elles aux ODD de l’ONU ?

Au nombre de 17, les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies visent à promouvoir la paix, la prospérité et à éradiquer la pauvreté, tout en protégeant la planète. 

Les infrastructures durables jouent un rôle direct dans la contribution à trois ODD. Conçues pour être plus résilientes que les infrastructures non durables, leur développement est susceptible de favoriser l’industrialisation durable et l’innovation (ODD 9), tout en contribuant à la création de villes et de communautés durables (ODD 11). Elles permettent également un accès amélioré et à un coût abordable aux services de base tels que l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement (ODD 6).

 

Pourquoi sont-elles nécessaires sur les marchés émergents en particulier ?

Les marchés émergents offrent des conditions idéales pour l’investissement à impact, comme nous l’avons déjà évoqué. Plus de 6,6 milliards de personnes, soit environ 86 % de la population mondiale, vivent dans des pays en développement, selon les estimations du Fonds monétaire international (FMI). D’autres recherches du FMI suggèrent que les marchés émergents représenteront 63 % du PIB mondial d’ici 2023.

Toutefois, l’accès aux services essentiels et à d’autres infrastructures critiques est loin d’être suffisant ou inclusif dans de nombreux pays émergents. Cela signifie que d’énormes proportions de leurs populations n’ont pas accès aux services que le monde développé considère comme acquis. L’inclusion numérique reste un défi majeur à l’échelle mondiale, et plus particulièrement pour les marchés émergents.  

La transformation numérique est bien engagée dans la plupart des marchés émergents et frontières, mais le degré de progression varie considérablement d’un pays à l’autre. Ainsi, la part de la population qui utilise Internet est de 85 % en Russie et 71 % en Chine. En Indonésie, ce chiffre s’établit à 54 %. Bien que les dernières données publiées remontent à 2019, ce chiffre tombe à 41 % pour l’Inde, 34 % au Nigeria et 17 % au Pakistan. 

Les recherches de l’OCDE soulignent l’écart existant par rapport aux marchés développés. Le taux d’abonnement à l’internet mobile dans les pays de l’OCDE est ainsi deux fois plus élevé que dans les pays en développement. Transposée au segment du réseau à haut débit fixe, l’analyse révèle un taux d’abonnements trois fois plus élevé dans les pays de l’OCDE. 

Les données de la GSMA, association qui représente l’intérêt des opérateurs mobiles à l’échelle mondiale, montrent que l’écart de couverture du haut débit mobile (à savoir la part de la population qui habite en dehors d’une zone couverte) a reculé à 6 % de la population mondiale, soit 450 millions de personnes. Cependant, encore 3,4 milliards de personnes ont accès au haut débit mobile mais ne l’utilisent pas. En effet, comme le souligne la GSMA, les consommateurs des pays à faible et moyen revenu représentent plus de 90 % de la population mondiale non connectée et 98 % de la population non couverte. 

La connectivité Internet est importante pour plusieurs raisons, notamment parce qu’elle représente un moyen efficace de fournir des services éducatifs et de santé, et peut contribuer à stimuler la croissance économique. 

 

Quelle est l’ampleur de la réponse requise ?

La réponse requise est significative. Avant que la Covid-19 fasse son apparition, on estimait que les pays en développement auraient besoin d’investir plus de 2 000 milliards de dollars par an dans les infrastructures juste pour suivre les prévisions de croissance du PIB sur les 15 prochaines années. On peut raisonnablement supposer que ce chiffre a aujourd’hui considérablement augmenté.

Mais de nombreux pays émergents présentent des écarts importants entre leurs niveaux d’investissement actuels et leurs besoins estimés. L’Indonésie, le Mexique, le Brésil, l’Inde, l’Arabie Saoudite et l’Afrique du Sud sont tous concernés, selon l’analyse de McKinsey.

 

Infrastructuredurable2.png

 

Jusqu’ici, les marchés émergents se sont généralement appuyés sur le financement du gouvernement pour répondre aux besoins d’infrastructure. Mais les finances publiques sont sous pression, notamment parce que la pandémie a entraîné un endettement public élevé. Le ratio dette publique/PIB dans 55 pays en développement a atteint un record de 59 % du PIB en 2020.

Le secteur privé aura un rôle de plus en plus important à jouer pour répondre aux besoins en infrastructures des marchés émergents.   

 

Quelles sont les entreprises impliquées ?

En tant qu’investisseurs, nous analysons les opportunités en nous basant sur une série de facteurs quantitatifs et fondamentaux. Les exemples ci-dessous sont fournis afin d’illustrer la façon dont nous analysons les sociétés mentionnées et ne constituent pas une recommandation d’achat ou de vente d’un quelconque titre. 

Comme toujours, la valorisation est cruciale. Les bonnes entreprises ne font pas toujours les bons investissements et nos commentaires ne constituent pas une opinion sur la valeur des actions des sociétés.

La connectivité Internet est un domaine dans lequel certaines entreprises ont un impact positif. Par exemple, Bharti Airtel est une société de télécommunications présente en Inde et en Afrique qui couvre 24 % de la population mondiale. Grâce à sa vaste infrastructure de réseau, les services de Bharti ont pénétré des régions sous-exploitées de ces pays, améliorant l’accès à Internet et à l’information à grande échelle. L’entreprise propose également des services de paiement mobile favorisant l’inclusion financière.

 

Infrastructuredurable3.png

 

La société de télécommunications kenyane Safaricom constitue un cas semblable. Elle assure la connectivité et offre des produits et services innovants, y compris la solution de paiement M-Pesa. On estime que l’impact positif de l’entreprise sur la société équivaut à 9,6 fois son bénéfice.

Une autre société qui génère un impact positif sur l’environnement et les sociétés des marchés émergents est le fabricant taïwanais de bicyclettes Merida. Ses produits offrent une forme de transport urbain plus durable, émettant moins de carbone, et ont une incidence positive sur la santé et le bien-être des individus en favorisant l’exercice physique. 

L’entreprise d’électronique sud-coréenne Samsung SDI est l’un des principaux fournisseurs mondiaux de batteries utilisées dans les véhicules électriques et les systèmes de stockage d’énergie. Ses produits favorisent la transition mondiale vers les transports durables, la consommation d’énergie plus durable et la réduction des émissions de carbone. La société s’engage également à assurer un traitement équitable de toutes les parties prenantes et à « résoudre les défis environnementaux et sociaux auxquels l’humanité est confrontée ».

 

Infrastructure durable - un thème parmi cinq

Investir dans des entreprises qui fournissent des infrastructures durables au sein des marchés émergents est l’un des moyens dont disposent les investisseurs pour générer un impact positif sur l’environnement et la société. Nous avons identifié d’autres thèmes d’investissement comme la consommation responsable, la santé et le bien-être, l’inclusion et l’environnement. Chacun d’entre eux sera traité en profondeur dans les prochains articles. 

 

Cinq thèmes d’investissement durable

Infrastructuredurable4.png

 

Le contenu de ce site est destiné aux particuliers et aux investisseurs non professionnels.

Ce document exprime les opinions du gérant ou de l'équipe citée et ne représente pas nécessairement les opinions formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders.

Ce document n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d’un instrument financier quelconque. Il n’y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d’investissements. Schroders considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Aucun investissement et/ou aucune décision d’ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les cours des actions ainsi que le revenu qui en découle peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant qu’ils ont investi.

Les prévisions contenues dans le présent document résultent de modèles statistiques, fondés sur un certain nombre d'hypothèses.

Elles sont soumises à un degré élevé d'incertitude concernant l'évolution de certains facteurs économiques et de marché susceptibles d'affecter la performance future réelle. Les prévisions sont fournies à titre d'information à la date d'aujourd'hui. Nos hypothèses peuvent changer sensiblement au gré de l'évolution possible des hypothèses sous-jacentes notamment, entre autres, l'évolution des conditions économiques et de marché. Nous ne sommes tenus à l'obligation de vous communiquer des mises à jour ou des modifications de ces prévisions au fur et à mesure de l'évolution des conditions économiques, des marchés, de nos modèles ou d'autres facteurs.

Ce document est produit par Schroder Investment Management (Europe) S.A., succursale française, 1, rue Euler, 75008 Paris, France.