Perspectives - Enjeux ESG/Investissement responsable

Rapport d'investissement durable - T3 2019

Lisez nos dernières analyses sur le changement climatique, les véhicules électriques, Amazon, les votes aux assemblées et l'ESG dans l'investissement "value".

08/11/2019

Jessica Ground

Jessica Ground

Responsable de l'investissement durable

Le fait que l’humanité vive à crédit a des conséquences de plus en plus évidentes, parmi lesquelles figurent la déforestation, la perte de biodiversité et des concentrations record de gaz à effet de serre à l’origine d’événements climatiques extrêmes de plus en plus fréquents, pour n’en citer que quelques-unes. Au rythme où nous consommons actuellement nos ressources, il nous faudrait 1,75 planète pour satisfaire la demande mondiale.

Plutôt que de nous apitoyer sur ce sombre tableau, nous préférons nous focaliser sur la pression qu’exercent les preuves de ces ravages sur les gouvernements et sur leur manière de réagir. Certaines politiques commencent d’ailleurs à porter leurs fruits. Ainsi, le prix d’une tonne de CO2 émise défini en 2005 dans le cadre du système d’échange de droits d’émission de l’Union européenne est passé, ces deux dernières années, de seulement 5 euros à près de 30 euros, un niveau quasi record.

Pour atteindre l’objectif de 2°C sur lequel les dirigeants mondiaux se sont engagés dans le cadre de l’accord de Paris sur le climat, ce prix devra encore augmenter. Bien qu’il reste un long chemin à parcourir, nous commençons à voir apparaître des politiques dont les ambitions sont à la hauteur du défi. Nous suivons régulièrement ces indicateurs, ainsi que d’autres dans notre Tableau de bord du changement climatique. Ce rapport fait le point à ce sujet.

Nous avons pris du retard dans cette course contre la montre qui a débuté il y a déjà plusieurs décennies et tentons aujourd’hui de le combler. Le second semestre 2019 sera marqué par deux événements majeurs en ce qui concerne le climat : le Sommet des Nations Unies sur le climat en septembre et la COP25 au Chili en décembre. Ces deux événements devraient permettre d’accélérer le processus de décarbonation et nous les suivrons de près. Ce trimestre, nous nous interrogeons sur le fait de savoir si les autorités font le nécessaire et si les investisseurs doivent intervenir.

Outre son regard sur les politiques engagées, notre tableau de bord permet de suivre le rythme des innovations technologiques liées au climat, autre élément clé indiquant une volonté de progresser. Ce trimestre, nous examinons en détail la thématique des véhicules électriques ; la décarbonation des transports est devenue un thème d’investissement majeur pour l’industrie automobile et un domaine dans lequel les politiques commencent à porter leurs fruits.

Nous pensons que les sociétés capables d’accélérer la décarbonation grâce à leurs produits et leurs services ne reçoivent pas actuellement les éloges qu’elles méritent. Notre étude de cas porte ce trimestre sur Amazon et sur son impact climatique.

Sur un plan non lié au climat, de nombreux produits durables ou ESG affichent un penchant en faveur de la qualité, et un nombre croissant de clients nous demandent des solutions qui intègrent explicitement la valeur en tant que facteur.

Notre équipe « value » fournit un aperçu du rôle que jouent les critères ESG dans son processus d’investissement. Enfin, nous jetons un regard rétrospectif sur la dernière saison des assemblées générales en Europe et examinons la pression croissante qui s’exerce sur la direction des entreprises.

Nous espérons que vous trouverez ce rapport instructif et pertinent, et nous vous invitons à consulter nos autres rubriques, qui couvrent un large éventail de sujets, sur la page de notre site Internet consacrée au développement durable.

Le contenu de ce site est destiné aux particuliers et aux investisseurs non professionnels.

Ce document exprime les opinions du gérant ou de l'équipe citée et ne représente pas nécessairement les opinions formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders.

Ce document n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d’un instrument financier quelconque. Il n’y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d’investissements. Schroders considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Aucun investissement et/ou aucune décision d’ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les cours des actions ainsi que le revenu qui en découle peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant qu’ils ont investi.

Les prévisions contenues dans le présent document résultent de modèles statistiques, fondés sur un certain nombre d'hypothèses.

Elles sont soumises à un degré élevé d'incertitude concernant l'évolution de certains facteurs économiques et de marché susceptibles d'affecter la performance future réelle. Les prévisions sont fournies à titre d'information à la date d'aujourd'hui. Nos hypothèses peuvent changer sensiblement au gré de l'évolution possible des hypothèses sous-jacentes notamment, entre autres, l'évolution des conditions économiques et de marché. Nous ne sommes tenus à l'obligation de vous communiquer des mises à jour ou des modifications de ces prévisions au fur et à mesure de l'évolution des conditions économiques, des marchés, de nos modèles ou d'autres facteurs.

Ce document est produit par Schroder Investment Management (Europe) S.A., succursale française, 1, rue Euler, 75008 Paris, France.