Perspectives - Enjeux ESG/Investissement responsable

Sommes-nous parvenus à un nouveau tournant dans la lutte pour arrêter le changement climatique ?

Le récent Sommet des Nations Unies sur l’action pour le climat a entraîné d’importants engagements de la part des pays, des entreprises et des investisseurs. Cependant, des mesures plus décisives seront nécessaires pour atteindre les objectifs fixés par l’Accord de Paris.

26/11/2019

Marc Hassler

Marc Hassler

Analyste Investissement durable

Le 20 septembre 2019, quelque quatre millions de personnes sont descendues dans les rues du monde entier pour exiger de leurs gouvernements qu’ils prennent des mesures immédiates et décisives pour lutter contre le changement climatique. Ce sont à ce jour les plus importantes manifestations environnementales de l’Histoire. En vue des événements majeurs prévus les prochains mois, la pression sur les politiciens, les entreprises et les investisseurs à prendre des mesures contre le réchauffement climatique risque de s’intensifier.

 

Pourquoi le changement climatique est-il devenu un sujet d’actualité cette année ?

Nous sommes dans une « super année du climat ». L’impact de l’activité humaine sur la planète est aujourd’hui tel que la communauté scientifique est sur le point d’introduire un nouvel âge géologique.

Nous vivons donc un moment clé de notre histoire.  Dans cette nouvelle période de l’Anthropocène (ou âge de l’Homme), nous sommes aujourd’hui reconnus comme la principale force géologique de la planète. Nous façonnons la terre que nous foulons et le climat dans lequel nous évoluons.

Cette époque met fin à celle de l’Holocène, soit à environ 12 000 ans de climat stable et prévisible, qui nous a permis de construire les sociétés, les économies et les réseaux commerciaux que nous connaissons et avec lesquels nous travaillons aujourd’hui.

L’Accord de Paris de 2015 vise à limiter l’augmentation des températures moyennes mondiales à un niveau bien inférieur à 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels, et de rester en deçà d’une hausse de 1,5 °C. Bien que déplorables, les conséquences d’une augmentation de 1,5 °C de la température moyenne à la surface de la planète devraient rester maîtrisables. Cependant, selon une étude menée par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat en 2019, la température moyenne de la surface de la Terre a déjà augmenté d’environ 1 °C, et de plus de 1,5 °C si l’on tient compte de la température au-dessus des terres isolées.

En tant qu’investisseurs dans les thèmes liés au changement climatique, nous voyons cette différence entre notre situation actuelle et l’objectif à atteindre comme l’une des opportunités d’investissement les plus attrayantes de notre époque.

 

Quels progrès ont été réalisés cette année ?

Les récentes manifestations mondiales se sont inscrites dans le cadre du mouvement de grève scolaire (Fridays For Future) initié par Greta Thunberg, la jeune militante suédoise pour la lutte contre le changement climatique. Bien que la participation citoyenne à l’échelle mondiale ait atteint son apogée avant le Sommet des Nations Unies pour l’action sur le climat, le 23 septembre dernier, le niveau d’action civile n’a cessé d’augmenter ces dernières années, notamment à travers des manifestations publiques, le vote pour des partis favorables à un programme climatique ou encore la transition vers des investissements plus durables dans le cadre de l’épargne privée.

 

tipingpointclimatchart1.JPG

 

À l’issue du sommet, 77 pays se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, 70 d’entre eux ont par ailleurs annoncé qu’ils renforceront leurs plans d’action nationaux d’ici 2020. Ces engagements peuvent être perçus comme un signal fort de la part des décideurs politiques, cependant la part des émissions mondiales effectivement concernée par ces engagements reste faible, passant à peine le seuil de 10 % des émissions mondiales. Les trois pays affichant les émissions de CO2 les plus élevées (la Chine, les États-Unis et l’Inde) n’ont pas encore pris d’engagement concernant la neutralité carbone.

Au-delà des promesses formulées par les différents pays, le sommet a également été l’occasion pour un nombre important d’organisations du secteur privé de s’engager vers de nouveaux objectifs en phase avec l’Accord de Paris. Il s’agit notamment des principaux détenteurs d’actifs au monde, gérant plus de 2 000 milliards de dollars d’investissements, de 87 grandes entreprises et d’environ un tiers du secteur bancaire mondial, ce qui témoigne de l’importance et des opportunités associées à la lutte contre le changement climatique.

 

Est-ce suffisant ?

Des progrès ont été réalisés et des objectifs plus stricts ont été fixés. Cependant, il reste un long chemin à parcourir si nous voulons éviter une augmentation significative des températures mondiales et les répercussions sur l’environnement et, par conséquent, sur l’économie mondiale.

Bien que Greta Thunberg et son armée d’activistes aient largement sensibilisé l’opinion publique à la question, l’atteinte des objectifs liés au changement climatique implique des changements radicaux au niveau de l’économie mondiale, mais aussi dans nos modes de vie. Une refonte structurelle complète de l’économie actuelle s’impose. Cela passe tout d’abord par la transition en faveur des sources d’énergie renouvelable, au détriment des combustibles fossiles, mais également par d’autres changements en profondeur comme l’électrification de l’économie, y compris des transports, et par l’adoption de solutions plus durables dans des secteurs comme l’agroalimentaire et la mode.

 

En quoi le changement climatique est-il important pour les investisseurs ?

Le changement climatique est l’un des thèmes déterminants du XXIe siècle qui concernera chacun de nous pendant les décennies à venir. Les entreprises et tous les secteurs fournissant des solutions de nature à atténuer et à nous aider à nous adapter au changement climatique devront par conséquent afficher une croissance significative. Ceci constitue des opportunités attrayantes pour les investisseurs dans ce domaine.

Au final, chaque entreprise – et par extension chaque investisseur – sera concernée par le changement climatique d’une manière ou d’une autre. Soit à travers les actions menées pour atteindre les objectifs fixés par l’Accord de Paris, soit par les conséquences directes de la hausse des températures. La volonté de ces entreprises de transformer et d’adapter leurs modèles économiques à cette nouvelle réalité générera autant de nouvelles opportunités d’investissement attrayantes pour les années à venir.

 

Information importante

Réservé aux investisseurs et aux conseillers financiers professionnels.

Ce document exprime les opinions de l’auteur et ne représente pas nécessairement les opinions formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders.

Ce document n’est destiné qu’à des fins d’information. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d'un instrument financier quelconque. Il n’y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d’investissements. Schroders considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Aucun investissement et/ou aucune décision d’ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les cours des actions ainsi que le revenu qui en découle peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant qu’ils ont investi.

Schroders est responsable du traitement de vos données personnelles. Pour obtenir des informations sur la façon dont Schroders pourrait traiter vos données personnelles, veuillez consulter notre Politique de confidentialité disponible à l’adresse suivante : www.schroders.com/fr/fr/consumer/donnees-personnelles/ ou sur demande au cas où vous n’auriez pas accès à cette page Web.

Publié par Schroder Investment Management (Europe) S.A. – Succursale française, 1 rue Euler 75008 Paris. Pour votre sécurité, les communications peuvent être enregistrées et surveillées.

Les prévisions contenues dans le présent document résultent de modèles statistiques, fondés sur un certain nombre d'hypothèses. Elles sont soumises à un degré élevé d'incertitude concernant l'évolution de certains facteurs économiques et de marché susceptibles d'affecter la performance future réelle. Les prévisions sont fournies à titre d'information à la date d'aujourd'hui. Nos hypothèses peuvent changer sensiblement au gré de l'évolution possible des hypothèses sous-jacentes notamment, entre autres, l'évolution des conditions économiques et de marché. Nous ne sommes tenus à l'obligation de vous communiquer des mises à jour ou des modifications de ces prévisions au fur et à mesure de l'évolution des conditions économiques, des marchés, de nos modèles ou d'autres facteurs.

Le contenu de ce site est destiné aux particuliers et aux investisseurs non professionnels.

Ce document exprime les opinions du gérant ou de l'équipe citée et ne représente pas nécessairement les opinions formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders.

Ce document n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d’un instrument financier quelconque. Il n’y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d’investissements. Schroders considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Aucun investissement et/ou aucune décision d’ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les cours des actions ainsi que le revenu qui en découle peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant qu’ils ont investi.

Les prévisions contenues dans le présent document résultent de modèles statistiques, fondés sur un certain nombre d'hypothèses.

Elles sont soumises à un degré élevé d'incertitude concernant l'évolution de certains facteurs économiques et de marché susceptibles d'affecter la performance future réelle. Les prévisions sont fournies à titre d'information à la date d'aujourd'hui. Nos hypothèses peuvent changer sensiblement au gré de l'évolution possible des hypothèses sous-jacentes notamment, entre autres, l'évolution des conditions économiques et de marché. Nous ne sommes tenus à l'obligation de vous communiquer des mises à jour ou des modifications de ces prévisions au fur et à mesure de l'évolution des conditions économiques, des marchés, de nos modèles ou d'autres facteurs.

Ce document est produit par Schroder Investment Management (Europe) S.A., succursale française, 1, rue Euler, 75008 Paris, France.