Qui est Warren Buffett et comment a-t-il fait fortune ?

Quand vous pensez MILLIARDAIRE, ce n’est peut-être pas le mot ÉCONOME qui vous vient à l’esprit. Et c’est pourtant le terme « thrifty » (économe) qui figure sur la plaque d’immatriculation de Warren Buffett, un homme considéré comme l’un des plus grands investisseurs de tous les temps et connu pour sa frugalité.

Né à Omaha dans le Nebraska, il vit toujours dans cette ville dans la maison qu’il a achetée en 1958 pour 31 500 $ (27 325 €).

La fortune du président du conseil et directeur général de Berkshire Hathaway, un énorme conglomérat, est évaluée à plus de 87 milliards $ (75 milliards €).

Il a très longtemps été à la première place des hommes les plus riches au monde (il occupe actuellement la troisième place). Il pourrait certainement se permettre quelque chose de plus fantaisiste.

Et plutôt que de savourer de somptueux repas étoilés au Michelin, l’« Oracle d’Omaha » se contente de... malbouffe, ou selon ses mots, « comme un enfant de six ans » : petits déjeuners McDonald’s, glaces, céréales Cheetos et Coca-Cola. Hum, quelle alimentation saine...

Il s’est exprimé un jour au journal télé sur la chaîne CNBC : « Si quelqu’un me dit que je vivrai un an de plus en ne mangeant plus que des brocolis et des asperges... les jours me paraîtront bien longs. Je vais continuer mon régime céréales et Coca. »

Ses passe-temps sont modestes : regarder le sport à la télévision, jouer au bridge et « lire et penser ».

« Je lis plus et pense plus, et je prends moins de décisions impulsives que la plupart des hommes et femmes d’affaires », dit-il.

 

Comment est-il devenu SI riche ?

Il a commencé à investir jeune. Il a développé une logique mathématique encore plus jeune.

Son père était courtier en bourse et, selon la biographie « The Snowball: Warren Buffett and the Business of Life », il vendait des chewing-gums à sept ans et s’est mis à vendre du Coca-Cola peu de temps après.

À l’âge de 10 ans, il faisait grimper le cours des actions au sein d’une société de courtage en bourse régionale.

Il avait tout juste 11 ans lors de l’achat de ses premières actions.

Buffett avait l’esprit d’entreprise : il a utilisé ses économies pour acheter des flippers, prenait très au sérieux la livraison de journaux et en tirait un bon profit et lavait des voitures.

Son père l’a convaincu de poursuivre ses études et, après avoir obtenu son diplôme, il a travaillé comme courtier en bourse. Il est devenu millionnaire à 31 ans.

Buffett a utilisé son argent pour investir directement dans les entreprises, notamment l’entreprise textile Berkshire Hathaway, dont il a ensuite pris le contrôle, et American Express.

 

Quelle est son approche de l’investissement ?

Warren Buffett a une stratégie long terme, associée à la méthode d’investissement « value », que lui a enseigné Benjamin Graham, son professeur à l’École de commerce de Columbia. Graham est considéré comme le père de l’investissement « value » (les investisseurs recherchent des entreprises qui valent plus que le cours de leurs actions) et voit le marché comme un potentiel partenaire commercial du nom de « M. Marché ».

Buffett a déclaré que l’ouvrage L’investisseur intelligent de Graham a changé sa vie.

La clé de la stratégie de Buffett, c’est qu’il achète quand les autres ont peur. Dans sa lettre 2016 aux actionnaires, il a écrit : « Beaucoup d’entreprises... prendront du retard, et certaines feront faillite... En outre, les années à venir donneront parfois lieu à d’importantes baisses du marché, voire à des paniques, qui toucheront pratiquement tous les titres. Personne ne peut dire quand ces chocs auront lieu... Pendant de telles périodes effrayantes, gardez en tout temps ces deux choses en tête : premièrement, la peur généralisée est l’amie de l’investisseur, car elle permet de réaliser de très bonnes affaires. Deuxièmement, votre propre peur est votre ennemie. »

Pour penser comme Buffett, pensez long terme. Il pense que si détenir une action pendant 10 ans vous met mal à l’aise, vous ne devriez pas la détenir 10 minutes. L’autre ingrédient de l’investissement applicable à l’approche de Buffett, c’est le pouvoir de l’intérêt composé. C’est essentiellement l’effet de générer de l’intérêt en plus de l’intérêt accumulé précédemment, et c’est la raison pour laquelle commencer à investir jeune vous donne un avantage majeur.

 

Le contenu de ce site est destiné aux particuliers et aux investisseurs non professionnels.

Ce document exprime les opinions du gérant ou de l'équipe citée et ne représente pas nécessairement les opinions formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders.

Ce document n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d’un instrument financier quelconque. Il n’y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d’investissements. Schroders considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Aucun investissement et/ou aucune décision d’ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les cours des actions ainsi que le revenu qui en découle peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant qu’ils ont investi.

Les prévisions contenues dans le présent document résultent de modèles statistiques, fondés sur un certain nombre d'hypothèses.

Elles sont soumises à un degré élevé d'incertitude concernant l'évolution de certains facteurs économiques et de marché susceptibles d'affecter la performance future réelle. Les prévisions sont fournies à titre d'information à la date d'aujourd'hui. Nos hypothèses peuvent changer sensiblement au gré de l'évolution possible des hypothèses sous-jacentes notamment, entre autres, l'évolution des conditions économiques et de marché. Nous ne sommes tenus à l'obligation de vous communiquer des mises à jour ou des modifications de ces prévisions au fur et à mesure de l'évolution des conditions économiques, des marchés, de nos modèles ou d'autres facteurs.

Ce document est produit par Schroder Investment Management (Europe) S.A., succursale française, 1, rue Euler, 75008 Paris, France.