Marchés

Calendrier des chocs de marché potentiels à venir

Nous nous penchons sur le calendrier des événements des 12 prochains mois qui pourraient perturber les marchés financiers.

16/11/2016

David Brett

David Brett

Éditorialiste

Le vote en faveur du Brexit et la victoire de Donald Trump aux élections législatives américaines sont considérés par certains comme un rejet des élites et du statu quo économique.

Comme pour le Brexit, les répercussions de la victoire de Donald Trump restent incertaines. En réponse à ces deux événements, le marché a fortement fluctué.

Même s'il est risqué d’investir en prévision de tels événements inattendus, les investisseurs doivent connaître les événements des 12 prochains mois qui pourraient perturber le marché.

Voici un aperçu de ces événements et des raisons pour lesquelles ils peuvent accroître la volatilité des marchés financiers.

 

Fin 2016 : Le refinancement de la dette grecque

Que pourrait-il se passer ?

Depuis longtemps la Grèce négocie avec les dirigeants de l’Union européenne (UE) les conditions et le montant de son sauvetage financier. Les prochaines négociations devraient encore être tendues.

Pourquoi est-ce important ?

L’avenir-même de la zone euro pourrait se jouer sur la décision de la Grèce de ne pas honorer ses dettes et de partir.

Mai 2017 : Les élections présidentielles françaises

Que pourrait-il se passer ?

Le président socialiste François Hollande est toujours impopulaire. Toutefois, le résultat des élections est une grande inconnue.

Il faut aussi prendre en compte la menace de l’extrême droite avec la candidate du Front National Marine Le Pen. Son score aux élections est encore incertain, mais elle semble de plus en plus populaire.

Pourquoi est-ce important ?

La sortie de l’UE est un argument de campagne de Marine Le Pen. Selon le bookmaker William Hill, ses chances de victoire aux élections présidentielles sont passées de 6 contre 1 à 2 contre 1 après la victoire de Donald Trump aux États-Unis.

Octobre 2017 : Les élections législatives allemandes

Que pourrait-il se passer ?

Rien ne garantit que la Chancelière allemande Angela Merkel se présente pour un quatrième mandat.  Cela dépendra en grande partie du résultat des élections régionales en mai.

Le parti d’Angela Merkel, l’Union chrétienne-démocrate (CDU), a déjà subi une défaite retentissante lors des élections de Berlin en septembre 2016.

Pourquoi est-ce important ?

Depuis longtemps, Angela Merkel est la garante du projet européen, mais de nombreux Allemands sont mécontents de sa politique à l’égard des réfugiés. Si elle décide de ne pas se présenter ou si son parti perd les élections législatives, cela pourrait générer de nouvelles incertitudes quant à l’avenir de la zone euro.

Selon Keith Wade, économiste :

« La victoire de Donald Trump aux élections américaines est un nouveau témoignage de la dynamique favorable au vote populiste,

tout comme la décision du Royaume-Uni de quitter l’UE. Toutefois, il est difficile de déterminer l’impact du résultat des élections américaines tant que des politiques claires n’ont pas été annoncées.

Plus généralement, pour les investisseurs, ce climat risque de galvaniser les soutiens anti-UE en Europe, ce qui pourrait ensuite mettre en péril l’ensemble du projet européen et remettre en question l'ensemble du contexte économique mondial. »

 

Réservé exclusivement aux investisseurs et aux conseillers professionnels.

Ce document exprime les opinions de l'équipe d'économistes de Schroders et ne représente pas nécessairement les opinions formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders.

Ce document n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d’un instrument financier quelconque. Il n’y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d’investissements. Schroders considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Aucun investissement et/ou aucune décision d’ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les cours des actions ainsi que le revenu qui en découle peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant qu’ils ont investi.

Les prévisions contenues dans le présent document résultent de modèles statistiques, fondés sur un certain nombre d'hypothèses.

Elles sont soumises à un degré élevé d'incertitude concernant l'évolution de certains facteurs économiques et de marché susceptibles d'affecter la performance future réelle. Les prévisions sont fournies à titre d'information à la date d'aujourd'hui. Nos hypothèses peuvent changer sensiblement au gré de l'évolution possible des hypothèses sous-jacentes notamment, entre autres, l'évolution des conditions économiques et de marché. Nous ne sommes tenus à l'obligation de vous communiquer des mises à jour ou des modifications de ces prévisions au fur et à mesure de l'évolution des conditions économiques, des marchés, de nos modèles ou d'autres facteurs.

Ce document est produit par Schroder Investment Management (Europe) S.A., succursale française, 1, rue Euler, 75008 Paris, France.