Enquête Global Investor Study

Les investisseurs se reposent-ils excessivement sur les pensions versées par l'Etat?

15/06/2016

Les États ont du mal à équilibrer leurs budgets et l’économie mondiale est toujours aussi fragile. Les investisseurs pensent néanmoins que l’État contribuera significativement aux revenus qu’ils toucheront une fois en retraite. Les investisseurs sont-ils réalistes, ou se dirigent-ils tout droit vers une déconvenue ?

Points clés :

Les investisseurs ont une idée assez réaliste du temps qu’ils passeront en retraite (21,2 années) et du besoin de diversification de leurs sources de revenus en prévision de la retraite. Mais ne sont-ils pas trop optimistes s’agissant de la contribution de l’État à leurs revenus de retraite ?

Selon l’enquête Schroders Global Investor Study 2016 :

  • En moyenne, les investisseurs estiment que la retraite par répartition contribuera à hauteur de 18,8 % de leurs revenus lors de leur retraite.

Une dépendance excessive vis-à-vis de l’État ?

Compte tenu de la fragilité de l’économie mondiale, ces chiffres sont-ils préoccupants ?

Nous n’avons pas encore pris la mesure des conséquences à long terme de la crise financière et de l’effet persistant des politiques monétaires accommodantes et des mesures d’austérité.

La valeur des retraites publiques va plus probablement baisser que monter car les gouvernements en place ne parviennent toujours pas à maîtriser leurs déficits, l’augmentation constante de l’endettement et les conséquences imprévues des mesures censées relancer la croissance économique.

Se préparer à un manque à gagner

Combinés aux performances trop optimistes attendues par les investisseurs (9,1 %), les horizons d’investissement trop courts (3,2 années) pourraient être sources de difficultés financières.

Si les investisseurs pensent que l’État viendra à leur secours lors de la retraite, il est fort probable que leurs revenus ne soient pas à la hauteur de leurs attentes.

Une crise des régimes de retraite se profile

Bien que les États des pays développés assurent pour l’instant un régime de retraite généreux, l’avenir est moins clair. À moins que l’économie mondiale connaisse une reprise soutenue et que les gouvernements soient capables d’augmenter les impôts. 

Pour en savoir plus sur la manière d’investir votre argent, visitez le site www.which.co.uk/nvestments
Note : a. Une retraite publique de base après les réformes de 2016. Source : OCDE et ISSA. Chiffres valables au 1er mars 2013
Source : https://conversation.which.co.uk/money/uk-state-pension-comparison-serps/

L’enquête Schroders Global Investor Study montre que les investisseurs pourraient se diriger tout droit, et sans se rendre compte, vers de grandes difficultés financières.

Compte tenu de l’augmentation de l’âge moyen de la retraite, de l’accroissement des déficits des systèmes de retraite et des difficultés de l’économie mondiale à se remettre de la crise du crédit, le message à retenir est clair : les investisseurs doivent se prendre en main et moins compter sur l’État. 

Remarques : À propos de l’enquête Schroders Global Investor Study 2016
Confiée par Schroders à Research Plus Ltd, cette enquête indépendante a été conduite en ligne entre le 30 mars et le 25 avril 2016 auprès de 20 000 investisseurs basés dans 28 pays (notamment l’Allemagne, l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, l’Espagne, les États-Unis, la France, l’Inde, l’Italie, le Japon, les Pays-Bas et le Royaume-Uni). Au sens de cette enquête, un investisseur correspond à toute personne envisageant d’investir au moins 10 000 euros (ou une somme équivalente) au cours des 12 prochains mois et ayant modifié ses placements au cours des cinq dernières années. Ces personnes sont considérées comme représentatives de la population des investisseurs de chaque pays dans lequel a été menée l’enquête.

Information importante
Ce document n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d’un instrument financier quelconque. Il n’y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d’investissements. Schroders considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Aucun investissement et/ou aucune décision d’ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document.
Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les cours des actions ainsi que le revenu qui en découle peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant qu’ils ont investi.
Publié par Schroder Investment Management Limited, 31, Gresham Street, London, EC2V 7QA, société agréée et règlementée par la Financial Conduct Authority.
Pour votre sécurité, les communications peuvent être enregistrées et surveillées.