Enquête Global Investor Study

Le rôle des gérants de portefeuille expliqué

12/09/2016

Les sociétés de gestion d’actifs (aussi appelés gérants de fonds d’investissement ou de gérants d’actifs), ont pour mission de faire fructifier l’argent de leurs clients, pour que ceux-ci atteignent leurs objectifs et concrétisent leurs ambitions, et de les aider à accéder un avenir meilleur sur le plan financier.

Ce sont les chefs d’orchestre des fonds d’investissement, des fonds de pension et de bien d’autres produits d’épargne.

Ils permettent notamment aux investisseurs disposant de ressources financières limitées de les mutualiser avec d’autres et de les investir de manière plus diversifiée que s’ils agissaient seuls, tout en supportant des frais modestes.

Pour cela, ils construisent des fonds d’investissement. En s’adressant à un gérant de fonds, il est possible d’investir dans un large éventail de classes d'actifs, comme les actions, les obligations, l’immobilier, les start up et les infrastructures.

Les conseillers en investissement ou les courtiers accompagnent les investisseurs en les orientant vers les actifs ou les fonds dans lesquels investir.

Les montants investis dépendent du niveau de risque que les clients sont disposés à prendre. (Plus le risque est élevé, plus la rémunération potentielle est importante, tout comme le risque de perte. En règle générale, plus vous investissez longtemps, plus le risque pris peut être élevé).

Pour cela, les clients investissent leur capital dans un fonds qui correspond à leur profil de risque et dans les classes d'actifs qui les intéressent. Certains clients souhaitent que des facteurs spécifiques soient pris en compte, comme les aspects environnementaux et sociaux.

Les frais correspondent en général à un pourcentage du montant investi. Ainsi, les intérêts du gérant de portefeuille et ceux du client sont alignés et tous deux bénéficient de l’appréciation du capital investi.

Les gérants de portefeuille doivent se conformer à tout un ensemble de règles régissant leur comportement et leur mode de communication avec leurs clients : ils sont tenus d’agir systématiquement dans leur meilleur intérêt.

A la différence des banques, en sollicitant un gérant de portefeuille, les clients restent propriétaires de leurs capitaux, qui sont conservés par une société indépendante du gérant de portefeuille. Si quelque chose devait arriver au gérant, les capitaux investis seraient en sécurité et isolés de ceux du gérant. Il ne faut pas confondre cette situation avec le risque d’investissement, qui correspond au risque de baisse de la valeur des investissements en portefeuille.

En tant que société de gestion d’actifs, nous assurons un suivi étroit des entreprises et des projets dans lesquels nous investissons pour le compte de nos clients, investissements qui nous permettent de créer des emplois et de générer de la croissance.

Pour prendre leurs décisions d’investissement, les gérants de portefeuille tiennent compte de nombreux facteurs, qui dépendent de leur style de gestion et de l’objectif recherché par leurs clients. Certains privilégieront par exemple des investissements censés générer un revenu (par ex. les entreprises versant des dividendes). D’autres préfèrent investir dans des sociétés qu’ils jugent sous-évaluées et dont la valeur est susceptible d’augmenter avec le temps.

Une fois qu’il a décidé d’investir dans une entreprise, le gérant de portefeuille prend contact avec ses représentants, au nom des investisseurs finaux et avec lesquels il s’entretient régulièrement sur la stratégie. Il vote également lors des assemblées générales.

Bien qu’il soit judicieux d’entretenir une relation sur le long terme, il est toujours possible de vendre les actions détenues lorsque l’investissement dans une entreprise n’est pas dans le meilleur intérêt des investisseurs.

Remarques : à propos de l’enquête Schroders Global Investor Study 2016

Confiée par Schroders à Research Plus Ltd, cette enquête indépendante a été conduite en ligne entre le 30 mars et le 25 avril 2016 auprès de 20 000 investisseurs basés dans 28 pays (notamment l’Allemagne, l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, l’Espagne, les États-Unis, la France, l’Inde, l’Italie, le Japon, les Pays-Bas et le Royaume-Uni). Au sens de cette enquête, un investisseur correspond à toute personne envisageant d'investir au moins 10 000 euros (ou une somme équivalente) au cours des 12 prochains mois et ayant modifié ses placements au cours des cinq dernières années. Ces personnes sont considérées comme représentatives de la population des investisseurs de chaque pays dans lequel a été menée l’enquête.

Information importante : ce document n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d'un instrument financier quelconque. Il n’y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d’investissements. Schroders considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Aucun investissement et/ou aucune décision d’ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les cours des actions ainsi que le revenu qui en découle peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant qu’ils ont investi. Publié par Schroder Investment Management Limited, 31, Gresham Street, London, EC2V 7QA, société agréée et contrôlée par la Financial Conduct Authority. Pour votre sécurité, les communications peuvent être enregistrées et surveillées.

Réservé exclusivement aux investisseurs et aux conseillers professionnels.

Ce document exprime les opinions de l'équipe d'économistes de Schroders et ne représente pas nécessairement les opinions formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders.

Ce document n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d’un instrument financier quelconque. Il n’y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d’investissements. Schroders considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Aucun investissement et/ou aucune décision d’ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les cours des actions ainsi que le revenu qui en découle peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant qu’ils ont investi.

Les prévisions contenues dans le présent document résultent de modèles statistiques, fondés sur un certain nombre d'hypothèses.

Elles sont soumises à un degré élevé d'incertitude concernant l'évolution de certains facteurs économiques et de marché susceptibles d'affecter la performance future réelle. Les prévisions sont fournies à titre d'information à la date d'aujourd'hui. Nos hypothèses peuvent changer sensiblement au gré de l'évolution possible des hypothèses sous-jacentes notamment, entre autres, l'évolution des conditions économiques et de marché. Nous ne sommes tenus à l'obligation de vous communiquer des mises à jour ou des modifications de ces prévisions au fur et à mesure de l'évolution des conditions économiques, des marchés, de nos modèles ou d'autres facteurs.

Ce document est produit par Schroders France 8-10 rue Lamennais, 75008 Paris, France.